Le soleil et les dommages de la peau

L’atteinte à l’intégrité biologique créée par la surexposition aux UV risque de provoquer des dommages sur le fonctionnement des cellules de la peau et provoquer un vieillissement prématuré.

Des rayons qui colorent et d’autres qui provoquent le vieillissement de la peau

Parmi Les rayonnements lumineux émis par le soleil, les ultraviolets représentent pas plus de 5% de l’énergie émise au total mais leur impact sur les cellules vivantes sont non négligeables. Ces radiations affectent directement la physiologie et induisent souvent des dommages irréparables.

Certains rayons vont brûler et agir comme système d’alarme, d’autres vont colorer la peau et certains vont endommager clairement l’ADN et causer des cancers, reçu en doses excessives, ils ont une incidence négative sur le système immunitaire de la peau. Pour certaines conditions de peau comme le psoriasis, le vitiligo et le lupus vulgaire, les rayons solaires vont améliorer de façon temporaire l’état esthétique de la peau du patient mais leurs effets secondaires sont toujours prépondérants.

Et la vitamine D ?

Un peu de rayonnement UV est indispensable à l’organisme, car il stimule la production de vitamine D. Cette vitamine à un rôle important puisqu’elle accroît l’absorption du calcium. Mais j’aimerais vous rassurer, 3 fois par semaine, une exposition durant 5-15 minutes sur 2 centimètres cubes est suffisante pour générer et conserver la quantité de vitamine D nécessaire à l’organisme. Dans certains pays où le soleil est omniprésent, les suppléments de vitamine D sont ajoutés aux farines et lait des résidents.

Les différents types de rayons ultraviolets (UV) et leurs actions dans la peau

Les UVA: Ces rayons sont d’une longueur d’onde de 320-400nm) et sont les plus nombreux à atteindre la planète terre. Ces rayons pénètrent le derme moyen et sont responsables de la coloration brun gris de la peau qui survient rapidement lors d’expositions au soleil. Les UVA provoquent la pigmentation bien-aimée de la majorité puisqu’ils stimulent la synthèse de la mélanine qui colore la peau mais ne créer pas nécessairement de brûlure. Pour ces raisons, ils sont privilégiés dans les salons de bronzage, mais attention, ces rayons provoquent et oui rapidement un beau bronzage mais celui-ci se dissipe aussi rapidement. Ces rayons ne sont pas dommageables de la même façon, ils sont plutôt toxiques dus à leur génération de radicaux libres qui eux sont cancérigènes. Les UVA sont responsables du vieillissement prématuré de la peau, ils pénètrent la peau en profondeur et endommagent les structures de collagène et élastine qui soutienne la peau.

Les UVB: Sont responsables des brûlures inflammatoires (coup de soleil). Ils sont très énergétiques et représentent environ 2% des rayons qui atteignent la terre, ils sont en partie responsables de la destruction cellulaire de l’épiderme, cette destruction engendre des médiateurs chimiques inflammatoires ce qui fait les rougeurs et la douleur du fameux coup de soleil. Les dommages qu’ils créer sont aussi responsables des altérations génétiques qui entraînent une anarchie dans le génome ce qui engendre les fameux cancers de la peau. Grâce à eux, votre corps reçoit un signal d’alarme qui vous avise de vous protéger.  Ils sont aussi responsables de la pigmentation de la peau qui survient plus tard, suite à l’exposition. Leur longueur d’onde est plus longue (290-320nm).

Les UVC: ces rayons ne se transmettent que dans l’air puisque leur longueur d’onde est la plus courte (190-290 nm ). Ils sont par conséquent extrêmement énergétiques et sont donc considérablement nuisibles pour les cellules vivantes. Ils sont utilisés pour leur pouvoir germicide dans les hôpitaux, ils détruisent littéralement L’ADN. Fort heureusement, ils sont en majorité freinée par la couche d’ozone.

Les expositions solaires et l’esthétique de la peau

Dès que la peau rougie et présente un coup de soleil, c’est signe qu’elle à été endommagée. L’atteinte à l’intégrité biologique créée par la surexposition aux UV risque de provoquer des dommages sur le fonctionnement des cellules de la peau et provoquer un vieillissement prématuré. Au final, 80% des dommages de la peau sont reliés aux  radiations solaires; les taches pigmentaires (brunes), les rides, la déshydratation, la peau parcheminée, la couperose et les défaillances vasculaires, les pores de peau dilatés, les poches, le relâchement cutané en général et même les cancers.

Comparer les régions de votre corps qui n’ont jamais été exposées aux rayons et voyez par vous même la différence sur la texture et la couleur de la peau.

Afin de garder une peau jeune et prévenir le vieillissement dû au soleil, je vous recommande une crème avec protection physique naturelle qui contient des minéraux, des antioxydants et des agents anti-pollution comme la Voila. Certains des ingrédients qu’elle contient ont la propriété de renforcir la peau contre les radiations et aussi de les neutraliser avant qu’ils créer des dommages.  Pour celles qui préfèrent les versions en poudre, la Sunbrella saura vous impressionner avec ses minéraux lumières,  cette poudre solaire est pratique et donne un aspect coloré (bronzé) à la peau tout en camouflant naturellement les imperfections. Il y aura de plus en plus de protection 100% minérales sur le marché, présentement elles sont majoritairement jumelées à des filtres chimiques alors soyez vigilant, consulter notre aide-mémoire des produits toxiques à éviter.

Les consommateurs sont de plus en plus conscients des dommages des filtres chimiques sur la santé, heureusement, vous verrez également de plus en plus de dermatologues préconiser des filtres solaires naturels.

Les connaissances éveillent la conscience alors faites le bon choix.

Nathalie Forget ND.A.

Conférencière et coach en entrepreneuriat féminin
Fondatrice de Davincia